Mode d'emploi pour le vernis dur universel liquide à base d'asphalte de Graphic Chemical.

La planche est munie d'une couche mince de vernis dur. Il est important que cela se fasse bien, parce que une application mauvaise du vernis détruira tout le dessin dans ce vernis. Un vernis trop mince et fragile sera pénétré trop facilement par le mordant. Si le vernis est trop épais le vernis va craquer probablement dans les endroits ou les lignes se croisent. Le même se passe si le vernis a été chauffé trop, il devient frêle et craquera pendant qu'on fait le dessin, ou dans l'acide.
Si on dessine une ligne avec une pointe dans le vernis qui varie dans l'éppaiseur, on verra plus tard que l'acide rencontre aussi une résistance qui varie avec le résultat que la ligne dans le métal varie aussi dans la profondeur et largeur. Si il y a beaucoup de lignes sur une gravure on peut voir la difference dans l'épaisseur du vernis sur la planche originale. C'est pourquoi il est important de distribuer le vernis si également que possible. La poussière est l'ennemi le plus important; autour d'une particule de poussière le vernis est moins épais. L'acide pénetrera le vernis là rapidement avec l'effet qu'il y aura du dizaines de petites trous.
Si on applique un vernis liquide ce n'est pas necessaire de chauffer la planche. On pose la planche en l'inclinant. On verse un peu de liquide sur une soucoupe. Le vernis doit être assez liquide, mais pas trop, autrement l'acide mange trop vite a travers le vernis. Si ce n'est pas assez liquide, diluer avec white spirit. Avec une brosse (sans poussière!) on commence de peindre les traces verticales.
Une autre manière: On tient la planche sur les bouts des doigts. On verse un peu de liquide dans le milieu. On bouge avec la planche pour distribuer la liquide également sur la surface. Si tôt que le white spirit s'est évaporé, le vernis est adurci..
Le noircissement n'est pas necessaire, un pigment foncé a été ajouté au vernis. Il y aura assez de contraste entre le dessin et le vernis. On fait le dessin dans le vernis avec une pointe un peu obtue. Après on fait la morsure dans l'acide nitrique (cuivre, zinc), perchlorure de fer (cuivre, zinc) ou la solution de sulphate de cuivre (zinc) (La Morsure Bordelaise).

Propriétés;

Si peau est exposé, une irritation est possible aussi dans les poumons. Le vernis contient asphalte naturel.
Si le vernis est chauffé au dessus de 95°C (200°F) , les gants protectifs sont obligatoires. Ventilation dans l'atelier est aussi obligatoire.

Nocif pour la santé. Inflammable. En cas d'avalement éviter de vomir. Prendre contact immédiament avec un médicin. Gardez loin de la portée des enfants.